Scie à ruban : Zoom dans ce comparatif sur les meilleurs produits

Si vous recherchez une scie à ruban, que ce soit pour un usage professionnel ou simplement pour votre hobby, vous trouverez dans notre guide d’achat tout ce que vous devez savoir pour éviter le risque de vous retrouver avec un outil inadapté à vos besoins. Vous trouverez également une revue des scies à ruban les plus demandées par les consommateurs, à commencer par le NEBES TM195 Inverter, apprécié surtout par les professionnels grâce à son excellent rapport qualité-prix, et le Fervi 350 0717, un modèle beaucoup moins cher pour les amateurs.

Comparatif Scie à ruban : Les immanquables de la semaine

Guide d’achat – comment choisir les meilleures scies à ruban ?

Vous voulez savoir comment choisir une bonne scie à ruban ? Rien de plus simple, demandez-vous tout d’abord à quoi elle sert, à quelle fréquence vous comptez l’utiliser et quelle sera la charge de travail de la machine. L’aspect le plus important à considérer, pour comprendre quelle scie à ruban acheter, est de savoir si l’outil doit être utilisé dans un environnement professionnel, comme un grand atelier ou un laboratoire, ou dans un secteur artisanal et de loisirs. Il va sans dire que le secteur des utilisateurs de niveau amateur est le plus important, non seulement en ce qui concerne les outils électriques, mais aussi les machines de travail les plus exigeantes et les plus complexes, englobant deux segments de marché : le segment économique et le segment moyen. Si vous êtes tombé sur cet article parce que vous cherchez un équipement de ce type pour l’acheter en ligne, pour faire des économies, vous savez déjà parfaitement que le montant à dépenser est supérieur à 1 000 euros et varie selon la taille et les caractéristiques du modèle. Pour les professionnels qui nous suivent, nous avons d’ailleurs signalé un modèle haut de gamme, la scie a ruban pour metaux NEBES, dont vous pouvez approfondir l’examen.

Avis Scie à ruban : La vente incontournable

Scie à ruban nebes tm195 inverter

La scie à ruban pour fer TM195 est produite par la société italienne NEBES Elettromeccanica, qui est spécialisée dans la production d’outils électriques de haute qualité destinés principalement à un usage professionnel, notamment des scies, des meuleuses, des nettoyeurs, des perceuses, des aspirateurs et des accessoires connexes.Selon l’avis d’acheteurs, de professionnels et non, parmi tous les modèles actuellement vendus en ligne, l’onduleur TM195 est l’une des meilleures scies à ruban de 2020 ; outre une structure en fonte solide et résistante, elle est en effet entraînée par un moteur à induction qui ne nécessite aucun type d’entretien et est au top de l’efficacité pour un travail intensif. Le moteur est contrôlé par une carte d’inversion et est disponible en deux vitesses différentes. Il fonctionne avec une tension de 230V et absorbe une puissance de 2.000 Watt, est capable de couper du bois, des profils métalliques et même des feuilles minces, en utilisant la lame appropriée, la seule limitation étant le coût considérable.

Scie à ruban : La séléction des meilleures ventes

Scie à ruban à bois fervi 350, 350 w

La scie à ruban à bois Fervi 350, par contre, n’a ni le nouveau moteur à induction ni la puissance du modèle examiné ci-dessus, mais d’un autre côté, son prix est très compétitif. La facilité d’utilisation et les performances offertes par cette scie à ruban la rendent en outre idéale pour les amateurs et les passionnés de menuiserie qui aiment faire de petits travaux pendant leur temps libre ou le week-end. Elle est entraînée par un moteur monophasé d’une puissance de 350 Watt, donc elle consomme relativement peu, et génère une vitesse de coupe fixe de 13,3 mètres par seconde ; la surface de travail mesure 290 x 290 millimètres et peut être inclinée de 0 à 45 degrés, tandis que la capacité de coupe est de 190 x 85 millimètres, respectivement en longueur et en hauteur. La qualité des matériaux et des finitions est à peine suffisante, mais le réglage des volants est lui aussi assez complexe.

Einhell 4308018 tc-sb 200/1 scie à ruban, 250 w

Promo 6%
Einhell Scie à ruban TC-SB 200/1 (250 W, Nombre de dents : 6/25.4 mm, Plateau inclinable de -2° à 45°, Butée parallèle, Réglage en hauteur, Guidage sur roulement à billes, Poussoir)
  • Plateau de sciage inclinable en continu pour les coupes d'onglets
  • Changement sûr et sans outil du ruban
  • Butée parallèle pour des coupes droites
  • Réglage en hauteur pour des coupes précises et une utilisation sûre
  • Guidage sur roulement à billes pour des coupes précises

Les modèles de la gamme économique

Le prix considérable des scies à ruban professionnelles ne doit en aucun cas avoir un effet dissuasif ; non seulement les performances et la qualité structurelle de la machine sont supérieures, mais la technologie qu’elles emploient l’est aussi. Tous les modèles haut de gamme sont en effet équipés des nouveaux moteurs à induction électromagnétique, qui consomment la moitié de l’énergie électrique pour une même puissance et présentent l’avantage supplémentaire de ne nécessiter aucun entretien ou remplacement périodique des pièces. Pour un simple bricoleur, ces équipements sont toutefois disproportionnés à tous égards, à commencer par le prix d’achat. Si les besoins sont exclusivement de type amateur, le marché offre donc un large choix de modèles dans la gamme la moins chère, dont le coût peut varier de 100 à 200 euros selon le modèle.Comme vous pouvez le constater, le coût d’une scie à ruban bon marché est facilement accessible à tous, mais les modèles appartenant à cette gamme souffrent presque tous d’un manque d’attention et de qualité en ce qui concerne le montage et la finition des différents composants, selon le modèle et le fabricant, par conséquent, vous pouvez rencontrer des guides de coupe plutôt danseurs et imprécis, ou le manque d’instructions claires sur la façon de régler la machine ou même dans des matériaux de fabrication de seconde zone, peu résistants et plus sujets à l’oxydation et à l’usure.En vue d’une utilisation occasionnelle et non intensive de l’outil, les scies à ruban économiques offrent cependant un bon niveau de performance dans l’ensemble, surtout si vous n’avez pas de hautes exigences.

Les scies à ruban de milieu de gamme pour les artisans et les amateurs expérimentés

Toutefois, pour les amateurs et artisans plus expérimentés qui ont réussi à créer un petit marché pour leurs créations, nous recommandons vivement de se diriger vers la gamme de prix intermédiaire. Le coût d’une scie à ruban de niveau moyen varie de 250 à 500-600 euros, donc elle est encore assez exigeante, mais la machine est caractérisée par un assemblage et une qualité supérieure, donc la précision et les performances offertes sont de bon niveau et s’améliorent encore à mesure que l’on atteint le haut de gamme.L’autre avantage offert par les modèles du segment moyen est leur spécificité d’utilisation, qui contribue à contenir les coûts de l’outil ; certains sont en effet particulièrement adaptés à la coupe du métal, tandis que d’autres sont destinés au bois et au plastique ; en outre, dans certains cas, il n’est pas rare d’avoir la possibilité de trouver une scie de milieu de gamme équipée d’un moteur à induction, comme la scie professionnelle haut de gamme telle que la Metabo que nous avons examinée précédemment.Les scies à ruban de milieu de gamme sont donc optimisées pour offrir des performances maximales même avec une charge de travail intensive, mais elles sont naturellement limitées dans leur fréquence d’utilisation, car elles ne peuvent pas faire face à un rythme de travail intensif avec une fréquence régulière, comme les modèles professionnels utilisés dans l’industrie.

Foire aux questions

A quoi sert la scie à ruban ?

La scie à ruban est un outil conçu à l’origine pour le travail du bois, spécifiquement pour la coupe de gros troncs afin d’obtenir des poutres, des planches et des pièces de différentes dimensions pour un traitement ultérieur ou pour une utilisation dans la construction. Les scies à ruban d’aujourd’hui sont plus avancées que les premières introduites sur le marché ; les progrès de la technologie, de l’énergie et des matériaux ont en effet considérablement élargi la polyvalence d’utilisation de ces machines-outils, et sont capables de couper non seulement le bois, mais aussi d’autres matériaux tels que les plastiques et les métaux.Les applications de la scie à ruban sont donc nombreuses, et si pour couper l’un ou l’autre matériau il suffit de changer la lame montée par la machine, les dimensions de la machine limitent son utilisation. Par exemple, dans les ateliers où le traitement est effectué avant les grumes, qui sont préalablement sciées en sections mais conservent encore une taille et un poids considérables, on utilise des scies à ruban spéciales montées sur des châssis motorisés, avec le cadre de la lame positionné horizontalement. Ce type de scie à ruban est donc fait pour glisser sur des rails et se déplacer au fur et à mesure que la lame s’enfonce dans le tronc, tandis que celle-ci reste immobile sur le support. Dans les ateliers de menuiserie et de charpenterie, en revanche, on utilise des scies à ruban fixes à châssis vertical, où le seul élément mobile est la surface de travail.Si dans la scie à ruban industrielle, c’est cette dernière qui se déplace et s’incline grâce à des servomoteurs à commande électronique, alors dans les scies à ruban d’atelier, c’est exactement le contraire qui se produit : la machine est fixe et c’est l’opérateur qui doit déplacer, incliner et pousser la pièce à couper vers la lame mobile.En revanche, dans les petits ateliers de menuiserie et d’ébénisterie artisanales, ainsi que dans ceux des bricoleurs, les scies à ruban d’établi sont largement utilisées ; elles représentent la catégorie la moins chère et la plus répandue, compte tenu de la forte base d’utilisateurs qui se compose à la fois de bricoleurs privés et de petits artisans professionnels.

Comment utiliser une scie à ruban

Pour construire une scie à ruban à partir de zéro, il existe deux alternatives possibles : la première consiste à suivre un projet bien défini sur papier, en utilisant des matériaux de premier choix et des équipements achetés spécialement à cet effet ; la seconde prévoit toutefois l’utilisation de matériaux recyclés, afin d’économiser au maximum sur le coût global, en les adaptant selon les besoins. La première alternative est très coûteuse et, à tout moment, elle est peu pratique par rapport à l’achat d’une scie à ruban prête à être réglée et utilisée. La même chose, en réalité, est également vraie dans la deuxième alternative, c’est-à-dire celle qui implique l’utilisation de matériaux recyclés, puisque ce que vous économisez en argent est perdu dans le temps nécessaire à la construction de l’outil, qui augmente plus ou moins considérablement selon le travail à effectuer sur les matériaux récupérés.Juste pour donner un exemple pratique : si vous avez décidé d’économiser à tout prix et que vous voulez construire une scie à ruban en utilisant des matériaux recyclés, vous devrez tout d’abord vous procurer tout ce dont vous avez besoin dans une ou plusieurs ferrailles. Vous devrez ensuite commencer avec un moteur électrique complet avec condensateur, peut-être celui d’une vieille machine à laver, puis des brides, des poulies, des boulons, des écrous et d’autres petites pièces pour créer le système de volants d’inertie sur lequel la lame sera montée. Les volants et le châssis principal de la scie à ruban, afin d’économiser encore plus d’argent, peuvent être obtenus à partir de panneaux d’aggloméré, de contreplaqué ou de MDF, qui devront donc subir une transformation ultérieure. Les panneaux de bois peuvent également être facilement utilisés pour fabriquer le corps qui couvrira le moteur et toutes les pièces mécaniques une fois assemblés, avec la possibilité de le fabriquer en un seul corps ou de le fabriquer de manière à pouvoir l’ouvrir facilement si nécessaire, pour effectuer l’entretien périodique de la mécanique.Comme vous ne pouvez le voir qu’à partir de la liste des matériaux, la quantité de travail à effectuer est donc considérable, nécessite l’utilisation d’équipements spécifiques et, surtout, tout le temps nécessaire à consacrer à la construction. Si l’on considère que les scies à ruban sont disponibles sur le marché et ne coûtent guère plus de 100 euros, on comprend aisément qu’il ne vaut absolument pas la peine de se lancer dans la construction d’un outil électrique de ce type, même pas à partir de matériaux recyclés, d’autant plus si l’équipement est uniquement destiné à un usage de loisir.