Raboteuse : Zoom dans ce comparatif sur les meilleurs produits

Si vous souhaitez acheter une raboteuse mais que vous ne connaissez pas bien ce type d’outil et les nombreuses variantes disponibles sur le marché, ne vous inquiétez pas, notre guide vous fournira des informations utiles sur les différents types de raboteuses et leurs utilisations. Vous pouvez également consulter la revue des huit modèles les plus populaires actuellement sur le marché, classés par ordre d’importance selon leurs mérites et leurs limites. Les exemples les plus appréciés par les consommateurs sont tous deux conçus pour le segment des utilisateurs amateurs : la raboteuse électrique Bosch PHO 2000, dont les performances conviennent également à une utilisation non intensive des bateaux, et la Femi PF150, une raboteuse à fil et à épaisseur très puissante et extrêmement facile à utiliser.

Comparatif Raboteuse : Les immanquables de la semaine

Comment choisir les meilleurs planificateurs

Pour savoir quelle raboteuse acheter, parmi les nombreux modèles actuellement disponibles sur le marché, vous devez d’abord connaître le type d’utilisation que vous comptez en faire et, surtout, savoir si l’outil répondra aux besoins d’un professionnel, d’un amateur ou d’un simple bricoleur qui ne l’utilise que sporadiquement pendant son temps libre.

Avis Raboteuse : La vente incontournable

Raboteuse pour la maison et le jardin bosch, pho 2000, 680 w

Promo 21%
Rabot filaire Bosch - PHO 2000 (680W, Fer réversible pour rabot en carbure, clés six pans mâle, emballage carton)
  • Rabot compact et puissant 680 w pour des applications exigeantes jusqu'à une épaisseur de copeaux de 2 mm
  • Le système de fer woodrazor breveté garantit un rabotage facile et sans effort, un changement simple et rapide du fer et une finition excellente
  • Le système soufflant d'évacuation des copeaux évite tout blocage des copeaux et permet ainsi de travailler sans interruption
  • 3 rainures en v assurant un chan freinage précis des coins
  • Profondeur de feuillure jusqu'à 8 mm

Parmi les différents modèles vendus en ligne, le plus populaire est la raboteuse électrique PHO 2000, produite par la société allemande Bosch pour sa série d’outils électriques Hobby Home and Garden. Selon l’opinion commune, il s’agit de l’un des meilleurs raboteurs de 2020 parmi tous ceux disponibles dans la gamme basse-moyenne du marché ; fort d’un moteur dont la puissance est également adaptée à une utilisation non intensive des bateaux et d’un coût très compétitif par rapport à la moyenne.La caractéristique principale de la PHO 2000 est d’avoir des dimensions extrêmement compactes, en fait la société Bosch la définit comme une raboteuse électrique ; elle est équipée du système de coupe Woodrazor, avec une lame capable d’atteindre jusqu’à 19 500 tours/minute grâce au moteur électrique de 680 Watt. C’est une excellente raboteuse pour lisser les bords, pour raboter et enlever des matériaux ou des revêtements sur les surfaces en bois ; le seul défaut est d’être mal emballée et sans caisse. Vous pouvez visiter notre site pour votre d’autres produits comme les pulverisateurs a dos.

Raboteuse : La séléction des meilleures ventes

Femi pf150 raboteuse d’épaisseur

Raboteuses Dégauchisseuses, 8000 rpm, 1250W, 150mm
  • Surface supérieure en aluminium moulé sous pression
  • Guide parallèle de 480 x 80 mm
  • Ajustement micrométrique des cales planantes
  • Longueur maximale de rabotage 120 mm
  • Hauteur maximale de rabotage jusqu'à 152 mm d'épaisseur

Si vous vous demandez où acheter une raboteuse de fils et d’épaisseurs à utiliser principalement pour le hobby et donc disponible à bas prix, alors il vaut la peine de regarder le modèle PF150 produit par la société italienne Femi. C’est une raboteuse stationnaire petite et compacte, donc idéale pour être placée dans des espaces réduits ; elle est actionnée par un moteur électrique de 1.La puissance de 250 watts et les performances offertes sont optimales pour la finition de planches, panneaux et autres pièces de bois, y compris le bois de récupération, jusqu’à une largeur maximale de 120 millimètres et une hauteur maximale de 152 millimètres, avec une hauteur de rabotage réglable de 0 à 2 millimètres. La raboteuse Femi est également très facile à assembler et à utiliser, ce qui la rend idéale même pour les amateurs novices ; des instructions en italien sont également incluses dans l’emballage.

Stanley 1-12-136 planeur professionnel

Promo 26%
Stanley 112136 Rabot d'établi no. 4
  • Pour emploi général Poignées en mérisier Vis de réglage en laiton
  • Système de réglage facile pour alignement latéral et profondeur
  • Simple système pour régler la lumière Base et grenouille forgées d'un seul tenant pour diminuer la vibration
  • Base usinée avec précision, entre .07 et .003mm
  • Lame plus épais diminue la vibration

C’est la première impression que l’on a en regardant de près la Stanley 1-12-136 ; c’est en fait une raboteuse à main, en tous points identique à celles utilisées par les menuisiers et les charpentiers il y a des siècles. Bien que ce soit un modèle manuel, il est assez cher, mais outre la fiabilité de la marque Stanley, il faut aussi considérer qu’il s’agit d’une raboteuse à main professionnelle, dont le corps principal est constitué d’un seul bloc d’acier inoxydable qui comprend à la fois le porte-lame et le mécanisme de réglage. Les vis de réglage sont en laiton satiné, tandis que le manche ergonomique et le bouton sont tous deux en merisier massif. C’est un outil de grande qualité à tous égards, mais il est conseillé de bien affûter la lame avant de l’utiliser.

Les raboteuses manuelles et les kanna japonais

Les modèles manuels sont relativement bon marché, mais paradoxalement ils sont les plus difficiles à utiliser pour un débutant ; en plus de demander un effort physique considérable, en effet, pour obtenir de bons résultats dans le traitement, il faut aussi une maîtrise, des compétences manuelles et un niveau de compétence qui ne peut être acquis qu’après une longue pratique. Les prix, dans ce cas, peuvent aller de 20 euros de raboteuses manuelles pour le plâtre et le bois jusqu’à 150 euros de raboteuses manuelles professionnelles, comme celles fabriquées par Stanley pour les menuisiers et les charpentiers, pour ne donner qu’un exemple. Parmi les raboteuses manuelles, les raboteuses japonaises représentent donc une catégorie à part avec des prix qui peuvent varier de 25 à 100 euros et plus, selon la taille de l’outil et la taille du couteau.kanna en fait, nom original des raboteuses japonaises, ont un principe de fonctionnement différent de celui des raboteuses occidentales. Alors que ces derniers travaillent en repoussant l’outil loin de lui-même, les raboteurs japonais font le même travail mais dans le sens inverse, c’est-à-dire en tirant l’outil vers lui-même. Cette différence est due au fait que les Japonais, un peuple qui porte une grande attention aux détails, ont compris dès le début que traîner la raboteuse au lieu de la pousser demande moins d’efforts, mais permet aussi de mieux contrôler l’outil.

Raboteuses électriques

Les modèles motorisés sont évidemment plus faciles à utiliser, car ils ne requièrent pas d’effort physique particulier, mais ils requièrent néanmoins une attention particulière car ce sont des outils de coupe, et ils sont divisés en trois types principaux : le rabot électrique, le rabot à fil et le rabot d’épaisseur, ces deux derniers étant souvent combinés en une seule machine ayant les deux fonctions.La raboteuse électrique est très similaire à la raboteuse manuelle, tant pour la conception que pour le mode d’utilisation, à la seule différence qu’elle est entraînée par un moteur électrique et que son coût, à partir des modèles les moins chers, peut varier de 40-50 à 300-400 euros selon le fabricant.Les raboteuses à fil et les raboteuses de forte épaisseur, au contraire, sont conçues comme des machines stationnaires destinées à être utilisées dans les ateliers d’artisanat et les ateliers de menuiserie et de charpenterie ; selon le type d’application à laquelle elles sont destinées, hobby ou professionnelle, elles peuvent différer en taille et en prix, allant de 250 euros à 3.000 euros et plus. Si vous restez dans la gamme des modèles destinés aux utilisateurs amateurs et semi-professionnels, les prix dépassent cependant rarement le plafond de 1 200 euros.

Foire aux questions

Comment régler les couteaux de la raboteuse ?

Le réglage des couteaux des raboteuses électriques est une procédure qui peut varier légèrement selon le type de raboteuse, c’est-à-dire s’il s’agit d’un modèle portable ou d’une machine fixe, mais qui prévoit généralement une procédure standard. La première chose à faire est d’interrompre l’alimentation électrique en débranchant le câble de l’outil de la prise de courant, ou en coupant directement l’interrupteur du tableau de distribution principal. À ce stade, vous pouvez procéder en toute sécurité en faisant tourner l’arbre de la raboteuse jusqu’au logement où le couteau est inséré avec le saindoux, c’est-à-dire la pièce de métal qui sert à maintenir le couteau fermement en place.Il faut ensuite desserrer les vis du lard, de manière à réduire la compression et à permettre le déplacement manuel de la lame ; une fois ce travail effectué, il faut appliquer sur le tambour l’aligneur, qui est un accessoire fourni avec la plupart des raboteuses à fil et à épaisseur du marché. Pour obtenir une précision maximale dans le réglage des couteaux, il est toutefois conseillé d’utiliser des aligneurs magnétiques. Une fois que vous avez vérifié que le couteau dépasse uniformément sur tout le tambour, vous pouvez procéder en resserrant les vis du saindoux, de manière à bloquer le couteau fermement dans son logement ; à ce stade, vous pouvez détacher les aligneurs et faire tourner le tambour de manière à répéter l’opération sur le couteau suivant.

Comment régler la raboteuse manuelle ?

En ce qui concerne les raboteuses manuelles, en revanche, le réglage du couteau est une opération assez simple, mais elle requiert beaucoup d’attention et l’utilisation d’un marteau, de préférence caoutchouté afin de ne pas risquer d’endommager l’outil. Dans la raboteuse manuelle, en effet, il n’y a pas de mécanisme de réglage et il n’est pas possible d’utiliser l’aide des aligneurs, mais il faut simplement agir sur le couteau et sur le coin qui le maintient en place, en se fiant à la visée et à l’utilisation d’une règle millimétrique pour vérifier que la partie pointue dépasse de façon régulière et la distance optimale pour le travail.Le couteau doit être inséré dans le logement spécial avec la partie pointue vers le bas et en prenant soin, dans la phase initiale, de placer la semelle du rabot sur une surface plane de manière à ce qu’elle ne dépasse pas du fond ; de cette manière, on peut également obtenir un alignement parfait du couteau, en évitant tout déséquilibre d’un côté ; immédiatement après, la cale doit être insérée et poussée en place avec un léger coup de marteau, de manière à maintenir le couteau immobile sans le bloquer complètement.A ce stade, toujours par de légers coups de marteau, vous pouvez ajuster la position du couteau en prenant soin de viser la semelle du rabot, afin de vérifier quand la saillie atteint le niveau souhaité. Une fois que cela a été fait, vous pouvez donner un coup de marteau légèrement plus fort sur la cale, de sorte que le couteau soit fermement verrouillé en place.

Comment utiliser une raboteuse

La raboteuse est l’un des plus anciens outils fabriqués par l’homme, en fait les premiers exemples documentés remontent à plus de 5 000 ans, et c’est un outil utilisé dans le travail du bois pour l’ébauche et la finition des surfaces et des bords. Son principe de fonctionnement dépend principalement du type de raboteuse, manuelle ou motorisée, mais dans l’ensemble, il est assez basique. Dans les modèles manuels, le couteau a la partie affûtée dirigée vers le bas, de manière à dépasser par un trou dans la base, appelé semelle, dont le fond est parfaitement plat ; le couteau peut être réglé de manière à dépasser de manière plus ou moins régulière selon les besoins de l’utilisation. Les raboteuses motorisées, en revanche, peuvent être de différents types : raboteuse, raboteuse à plat ou raboteuse d’épaisseur. Le rabot électrique n’est rien d’autre que la version motorisée du rabot manuel, dont il reproduit également le dessin typique avec le bouton et la poignée ; les rabots électriques sont des machines stationnaires où la semelle est remplacée par une surface de travail d’où dépassent les couteaux, qui sont insérés dans un tambour rotatif, avec la partie pointue tournée vers le haut.Par conséquent, quel que soit le modèle, comme indiqué ci-dessus, la raboteuse est utilisée sur presque tout l’arc de travail des pièces de bois, à partir de l’ébauche des planches grossièrement sciées ; pour cette partie spécifique du travail, les couteaux sont réglés de manière à dépasser de façon assez régulière, afin d’enlever une plus grande quantité de matière. La raboteuse peut également être utilisée pour des travaux de meulage ou, en remplacement du type de couteau utilisé, pour réaliser des rainures sur les surfaces à plaquer, pour travailler sur des bois au grain très irrégulier, pour travailler sur des surfaces courbes comme celles des tonneaux, et pour la réalisation de feuillures, joints, moulures et charnières.